Un article.com

Les meilleurs articles et astuces du web

Un article.com - Les meilleurs articles et astuces du web

La fin de 40 années d’une belle aventure logicielle

En 1972, alors que les programmeurs grand système devaient faire avec la verbosité du langage Cobol, très efficace pour les programmes d’informatique de gestion mais particulièrement bavard, un OVNI était né : PAC700, renommé ultérieurement PACTP, puis PACBASE™.

Cet Atelier de Génie Logiciel (le terme n’existait pas à l’époque, ni sa version anglaise – CASE tool), créé par la alors toute jeune Compagnie Générale d’Informatique, disposait d’un puissant dictionnaire de données et d’un générateur Cobol limitant fortement le nombre de lignes de code à rédiger pour écrire un programme. L’usage d’un générateur entraînait naturellement une structuration systématique des programmes, bien plus efficace que l’utilisation de squelettes, dont on ne pouvait jamais être bien sûr qu’ils seraient toujours employés. D’autres avantages de PACBASE™ étaient la possibilité de structurer son contenu en bibliothèques sur plusieurs niveaux, chaque niveau récupérant le contenu du niveau supérieur, et aussi les macro-structures, lignes de code pouvant être appelées pour intégration dans plusieurs programmes.

PAC700 était un générateur batch, PACTP, puis PACBASE™ apportèrent la dimension écran et temps partagé. Suite au rachat de la Compagnie Générale d’Informatique par IBM, l’outil sera intégré à l’offre VisualAge™ sous le nom de VisualAge Pacbase™.

Diffusé dans de nombreux pays, dont les Etats-Unis, au cours de son histoire, cet AGL aura été choisi et utilisé jusqu’à maintenant par de nombreux grands comptes français, notamment dans les domaines de la banque, de l’assurance et des administrations publiques.

IBM a annoncé l’arrêt du support de PACBASE™ pour 2015, c’est la fin d’une épopée d’une durée particulièrement longue dans le domaine de l’informatique, où les étoiles filantes (mais laissant souvent des scories difficiles à éliminer) sont légion.

La fin de ce support entraîne, pour tous les clients concernés, la nécessité de réfléchir à la migration des applications PACBASE™ vers une autre solution. Une des sorties possibles est de migrer vers du Cobol structuré, comme proposé, par exemple, par la société Euraxiel : le code Cobol généré par PACBASE™ est restructuré en utilisant au passage le dictionnaire de données commercialisé par cette société.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.5/10 (11 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 2 votes)
La fin de 40 années d'une belle aventure logicielle, 7.5 out of 10 based on 11 ratings

Partager cet article

Catégorie : Informatique

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg